Problème d'affichage ? Affichez cette newsletter en ligne ici !
 
header

Gwenaëlle Grovonius -

Ma newsletter de Noël

 
 

«La seule chose promise d’avance à l’échec, c’est celle que l’on ne tente pas», Paul-Emile Victor.

Nombreux sont ceux aujourd’hui résignés, désabusés. Qui n’arrivent plus à voir les possibles succès, ni à imaginer qu’ils puissent y contribuer. Ils doutent même encore plus que leurs élus le puissent.

Le marché des « y a qu’à » est grand ouvert, servant au plus offrant diverses propositions plus ou moins nauséabondes.

Ainsi, à la désolation provoquée par la barbarie humaine partout dans le monde et à l’austérité fédérale en Belgique, s’ajoute celle, progressive, insidieuse, de nos esprits et l’érosion de nos valeurs d’égalité, de justice et de démocratie.

Pourtant la résistance s’organise. La mobilisation pour dire « NON au TTIP et CETA » en est la parfaite illustration ! Quelle leçon magnifique donnée aux institutions européennes, aux multinationales, à leurs lobbys et à tous ces élus de la droite libérale qui n’ont jamais cru en la force de notre mobilisation.

A vrai dire, qui aurait parié il y a 5 ou 6 ans, quand ces traités étaient discutés et dénoncés par quelques experts, dans l’intimité feutrée de quelques cercles avertis que le combat allait prendre une telle ampleur ?

Et pourtant des citoyens, des organisations diverses et des élus ont trouvé là une envie de croire et de tenter le changement. Il s’agit là, pour moi, d’une preuve tangible du travail d’opposition commun que peuvent mener le politique et la société civile. Un exemple qui me porte à croire que l’avenir pourrait être meilleur !

A mi-mandat, je suis maintenant convaincue, que le travail que je mène dans l’opposition au Parlement fédéral, comme au Conseil communal de Namur, sont ma plus grande force et mon inspiration ! Il m’aide à entretenir cette part d’indignation qui m’habite et qui me pousse sans cesse à imaginer un Monde qui change, un monde plus juste pour nous tous.

L’année 2016 aura connu ses réussites et ses échecs, 2017 nous ouvre les bras… Cette nouvelle année sera-t-elle pire ou meilleure ? Ce que je peux affirmer avec certitude c’est que je mettrai autant de cœur et d’énergie à tenter encore et toujours … Ce dont je suis certaine c’est qu’ensemble nous pouvons écrire l’avenir.

Alors … chers amies et amis, permettez-moi de vous souhaiter à toutes et tous, une année 2017 fabuleuse, à la hauteur de nos espérances les plus folles et de nos tentatives les plus téméraires !

 
 
---
 

pictureDîner de la Section de Bouge

Une édition réussie de notre fameux dîner de section, avec une ambiance musicale et une tombola fleurie qui font notre réputation au-delà des frontières de Bouge. Plus de 80 participants, mais une personne nous aura marquée par son absence :  notre ancien Président de Section, Gilbert Lonnoy.

read more

 
 
picture

SNCB et politique d'austérité

Nous sommes à présent fixés sur ce que représentent concrètement les 3 milliards (!) d’économies imposés par le Gouvernement MR-NVA au rail belge : abandon de presque tous les projets d’infrastructures wallons, dont le RER ; diminution de l’entretien des infrastructures ; suppression de près de 30% du personnel….

read more
 
 

pictureMission d'observation en colombie

La plateforme belgo-colombienne a invité plusieurs parlementaires belge a participé à cette mission qui nous a permis d'appréhender le contexte : constater les flagrantes violations des droits humains, mieux comprendre le processus de paix en cours et aborder la question des accords commerciaux.

read more
 
---
 
  -Samedi 7 janvier matin : Distribution galettes et voeux de la Section de Bouge.
 
 
 
 

 

Députée fédérale et conseillère communale Namur

www.gwenaellegrovonius.be

Rue Eugène Hambursin, 20
5000 Namur

facebooktwitter

Contactez-nous | S'abonner à la newsletter ?
Vous souhaitez vous désabonner ? Cliquez ici !