Problème d'affichage ? Affichez cette newsletter en ligne ici !
 
header


Gwenaelle Grovonius - Newsletter n°2 -

Avril 2016 

 
 

 

Pas facile de trouver les mots après la catastrophe que nous avons connue. Les images de chaos sont encore très présentes …

En foulant ce week-end le tarmac de l’aéroport de Bruxelles, je n’ai pu m’empêcher de penser aux victimes et à leur famille. Je partage leur peine et tiens à leur témoigner tout mon soutien et leur souhaiter beaucoup de courage face à cette difficile épreuve.

Je n’ai pu m’empêcher de penser aux services de secours et de sécurité, ainsi qu’au personnel de l’aéroport en général. Et je souhaite saluer tout le travail mené par ces hommes et ces femmes pour répondre à cette situation d’urgence. Aujourd’hui, grâce à eux, l’aéroport a déjà repris vie.

Je ne vais pas le nier, au moment d’entrer dans le terminal, j’ai été envahie par les émotions. La peur ? Je parlerais davantage d’appréhension. Et puis, très rapidement j’ai senti la colère m’envahir. La colère face à toute cette bêtise humaine. Comment expliquer toute cette violence et cette haine ?

Parfois, quand je pense à ces fous de l’Islam ou à ces racistes de tous bords, j’ai l’impression, moi aussi de perdre mes repères, de perdre tout ce en quoi je crois. Je m’interroge sur ces failles qui ont permis à nos enfants de devenir des bombes pseudo divines ou des super zéros de la race aryenne.

Mais la raison me rappelle à quel point la liberté, la fraternité, la justice et la solidarité sont des repères importants dans ces grands moments de doutes. Ces événements renforcent encore ma détermination à combattre tous ceux qui attaquent nos libertés et nos valeurs démocratiques.

C’est pourquoi, alors que ces actions sont génératrices de clivages dans la société, plus que jamais, nous devons rester souder et lutter contre les amalgames hâtifs.

Alors que la peur et la méfiance s’immiscent entre nous, plus que jamais, nous devons défendre nos idéaux, spécialement à l’égard des réfugiés qui fuient les massacres et les dictatures que trop de pays occidentaux soutiennent ou ont soutenues.

Je défendrai nos libertés avec une détermination sans faille, en renforçant la solidarité au sein de notre société. Avec une réponse d’ouverture et en refusant le repli sur soi et la logique sécuritaire absolue.

Je vous appelle à signer l’appel de notre camarade Jean-Pascal Labille en cliquant ICI.

 

 
 
---
 

pictureSNCB : Payer plus pour avoir moins c'est inadmissible 

Ce n’est ni aux usagers, ni aux travailleurs de payer pour l’austérité imposée à la SNCB. 
J'ai interrogé la Ministre Galant en séance plénière, les choses sont claires : la cure d’austérité imposée à la SNCB ne peut déboucher sur un service de piètre qualité

read more

 
 
picture

Mission UIP Palestine en Territoire Occupé

Je présidais une mission parlementaire multipartite fin février. A l'invitation du Conseil législatif palestinien avec lequel nous avons pu aborder de nombreux sujets dont celui de la reconnaissance de l'Etat palestinien.

read more
 
 
picture

Elections section Bouge et USC de Namur 

Ce samedi 12 mars, j'ai été élue Présidente de la Section PS de Bouge. Merci à tous les militants pour votre confiance. Bernard Fauville a été réélu comme Président de l'USC de Namur. Bravo à lui et à Robin Muzzarelli pour son très beau score.
 
 
---
 
  -Mon interview dans Studio PS sur la mission UIP en Palestine
-Conférence "Quel avenir pour la SNCB?", 22 avril, Maison André Genot, Namur 
-"Sans terre, sans droit : les creuseurs du Katanga",12 mai, Solidaris Namur
 
 
 

 

Députée fédérale et conseillère communale Namur

www.gwenaellegrovonius.be

Rue Eugène Hambursin, 20
5000 Namur

facebooktwitter

Contactez-nous | S'abonner à la newsletter ?
Vous souhaitez vous désabonner ? Cliquez ici !