banner ma commune

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ma première élection

En 2006, je décide de me présenter pour la première fois aux élections communales. Malgré mon jeune âge, le PS namurois décide de me faire confiance et me place 6ème sur la liste. 

A l'issue de la campagne, malgré mes 860 voix, je ne suis pas élue. Je suis néanmoins 2ème suppléante, ce qui est un bel encouragement pour ce premier essai. Ce résultat me permet d'être désignée comme Conseillère de l'Action sociale au CPAS de Namur, un premier mandat local qui m'apprendra énormément. Je faisais partie du Comité "Jeunes" et de celui des "Maisons de repos". J'ai eu la chance de pouvoir couvrir, dans ce cadre, un large spectre de problématiques très enrichissantes. J'ai également eu l'occasion de rencontrer beaucoup de personnes au parcours de vie bien différents, une belle manière de rester éveillée aux réalités de terrain.

Mon arrivée au Conseil communal namurois

IMG 20150928 234251 copie

En 2009, Jean Goffinet décide de prendre sa retraite.

Ce faisant, il m'ouvre une place au sein du Conseil communal. Je quitte le Conseil de l'Action sociale avec tristesse mais à la fois avec l'envie d'endosser mes nouvelles responsabilités de Conseillère communale avec sérieux et détermination.

Pari visiblement tenu puisqu'en 2012, je suis réelue par les citoyens namurois ! 

Un travail d'opposition constructive

Les conseils communaux se tiennent un jeudi par mois à partir de 18h. Nous y discutons de dossiers tels que : aménagement de voiries, enseignement communal, citadelle, subsides aux associations culturelles, sportives ou de jeunesse ... Les questions de personnel sont traitées à la fin du Conseil, à huis clos. 

Le PS étant dans l'opposition à Namur, seul face à une majorité CHD-MR-Ecolo, il n'est pas toujours facile de faire entendre notre point de vue. Je reste néanmoins convaincue de notre plus-value pour plus de justice sociale et d'égalité. C'est notre marque de fabrique et je suis fière de la défendre, y compris au niveau communal namurois. Cela impose de reconnaitre les choses qui sont bien faites mais aussi de dénoncer ce qui n'est pas en phase avec nos valeurs mais toujours dans le respect mutuel bien entendu.  

Un projet horeca de ce type est d’ores et déjà à l’étude. J’ai donc interpellé l’Echevine Scailcquin sur les procédures à suivre pour l’installation de telles structures.

Qui est compétent ?

J’ai tout d’abord interrogé l’Echevine par écrit. Celle-ci m’a alors indiqué que seule la DGO2 (Direction du Service public de Wallonie en charge, entre autres, des Voies naviguables) remettrait un avis dans ce cadre et que la Ville n’interviendrait donc pas. Cette réponse me paraissant quelque peu suprenante, au regard de l’impact urbanistique au niveau communal, je suis revenu à la charge avec une question orale lors du Conseil communal du 17 décembre dernier.

La Ville aura bien son mot à dire …

Namur et le Folklore ... une TROP grande histoire d'amour ?

Le Festival du Folklore de Jambes-Namur s'organise chaque année, depuis 1958 et est, généralement, soutenu par la Ville de Namur. En 2016, toutefois, Namur accueillera le festival européen du folklore l'Européade. Du coup, tous les moyens sont mobilisés pour cet évènement gigantesque au détriment de notre organisation locale.

Questions à l'Echevine Crefcoeur

M'inquiétant pour l'avenir de notre Festival du Folklore Jambes-Namur, j'ai posé une question orale au Conseil communal du 25 juin et une autre, écrite, en date du 16 octobre. 

mercredi, 01 juillet 2015 16:07

Le nouveau palais de justice

Les inquiétudes grandissantes concernant la construction du nouveau palais de justice namurois m'ont amenée à interroger le ministre Geens. Celui-ci, sans vouloir s'engager, a tout de même laissé entendre que les Namurois pourraient voir un nouveau Palais de justice sortir de terre. Quand ? La question reste malheureusement ouverte! 

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.