2

Twitter

Facebook

Logo PS

Ma première élection

En 2006, je décide de me présenter pour la première fois aux élections communales. Malgré mon jeune âge, le PS namurois décide de me faire confiance et me place 6ème sur la liste. 

A l'issue de la campagne, malgré mes 860 voix, je ne suis pas élue. Je suis néanmoins 2ème suppléante, ce qui est un bel encouragement pour ce premier essai. Ce résultat me permet d'être désignée comme Conseillère de l'Action sociale au CPAS de Namur, un premier mandat local qui m'apprendra énormément. Je faisais partie du Comité "Jeunes" et de celui des "Maisons de repos". J'ai eu la chance de pouvoir couvrir, dans ce cadre, un large spectre de problématiques très enrichissantes. J'ai également eu l'occasion de rencontrer beaucoup de personnes au parcours de vie bien différents, une belle manière de rester éveillée aux réalités de terrain.

Mon arrivée au Conseil communal namurois

IMG 20150928 234251 copie

En 2009, Jean Goffinet décide de prendre sa retraite.

Ce faisant, il m'ouvre une place au sein du Conseil communal. Je quitte le Conseil de l'Action sociale avec tristesse mais à la fois avec l'envie d'endosser mes nouvelles responsabilités de Conseillère communale avec sérieux et détermination.

Pari visiblement tenu puisqu'en 2012, je suis réelue par les citoyens namurois ! 

Un travail d'opposition constructive

Les conseils communaux se tiennent un jeudi par mois à partir de 18h. Nous y discutons de dossiers tels que : aménagement de voiries, enseignement communal, citadelle, subsides aux associations culturelles, sportives ou de jeunesse ... Les questions de personnel sont traitées à la fin du Conseil, à huis clos. 

Le PS étant dans l'opposition à Namur, seul face à une majorité CHD-MR-Ecolo, il n'est pas toujours facile de faire entendre notre point de vue. Je reste néanmoins convaincue de notre plus-value pour plus de justice sociale et d'égalité. C'est notre marque de fabrique et je suis fière de la défendre, y compris au niveau communal namurois. Cela impose de reconnaitre les choses qui sont bien faites mais aussi de dénoncer ce qui n'est pas en phase avec nos valeurs mais toujours dans le respect mutuel bien entendu.  

mercredi, 21 décembre 2016 13:40

Dîner de la Section de Bouge

G.Grovonius D.Liselele F. Seumois J C Luperto E. Tillieux V. SampaoliUne édition réussie de notre fameux dîner de section, avec une ambiance musicale et une tombola fleurie qui font notre réputation au-delà des frontières de Bouge.

Plus de 80 participants, mais une personne nous aura marquée par son absence. Souffrant, notre ancien Président de Section, Gilbert Lonnoy n'a, en effet, pu participer au dîner. Rendez-vous qu'il n'aurait pourtant raté pour rien au monde. Quelques jours plus tard, c'est avec une profonde tristesse que nous apprenions qu'il nous avait quitté.

Gilbert a été le maître d’œuvre de cette section avec ses compagnons de toujours Marcel Maaskant et Georges Lefrère. Au travers de cette section et des liens très forts qu’il avait créés avec les syndicats, il a réellement contribué à une action commune socialiste. Il s’est toujours battu pour les plus faibles et pour la défense de nos valeurs. La solidarité était, pour lui, bien plus qu’un mot !  

Gilbert, ton implication, ta bonne humeur et tes combats nous manquent chaque jour. 

vendredi, 04 novembre 2016 15:17

Adieu camarade ....

rose rougeNotre camarade Gilbert Lonnoy s’en est allé... 

Toutes mes pensées se tournent vers sa famille à qui je présente mes plus sincères condoléances. 

Impossible pour moi, comme récente Présidente de la section PS de Bouge, de ne pas lui rendre hommage. 

En effet, Gilbert a été le maître d’œuvre de cette section avec ses compagnons de toujours Marcel Maaskant et Georges Lefrère. Au travers de cette section et des liens très forts qu’il avait créés avec les syndicats, Gilbert a réellement contribué à une action commune socialiste. Il s’est toujours battu pour les plus faibles et pour la défense de nos valeurs. La solidarité était, pour lui, bien plus qu’un mot ! 

Comment ne pas admirer un tel homme ? 

mardi, 19 juillet 2016 11:31

Les Hommes d'argile à Namur

Hommes dargileLe 25 mai, Infor Jeunes Namur, l’asbl Siréas et l’asbl G8 des jeunes du quartier de Germinal se sont associés pour permettre la projection du film « les Hommes d’argile ».

Grâce à une collaboration efficace avec la Maison de la culture de Namur, l’événement a pu se réaliser rapidement et dans les meilleures conditions.

Comme Présidente d’Infor Jeunes Namur, ce fut un honneur pour moi d’accueillir gratuitement les nombreux jeunes qui ont fait le déplacement pour partager ce moment de cinéma et d’histoire.

Un plaisir également de travailler avec mes collègues Nermin Kumanova et Khalid Tory à l'organisation de cette soirée.

Le film raconte la vie du jeune marocain Sulayman. Au moment où éclate la Guerre 40-45, le jeune berger est enrôlé de force dans l’armée française. Il se retrouve plongé dans les atrocités de la guerre, une guerre qui n’est pas la sienne, ni celle de ce contingent de soldats marocains embarqués malgré eux dans ce conflit...

La manière extrêmement imagée dont cette question terrible a été appréhendée par l’auteur, Mourad Boucif, permet de saisir toute la gravité du contexte sans pour autant se confronter directement à la violence et aux images habituelles d’un film de guerre.

Il suffit d’ailleurs d’entendre à la fin du film les questions des jeunes, parfois même très jeunes dans la salle, pour le comprendre.

Le film cherche toujours des lieux de projection alors n’hésitez pas à contacter l’équipe si l’aventure vous tente. https://www.facebook.com/film.les.hommes.dargile/

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.