2

Twitter

Facebook

Logo PS

Ma première élection

En 2006, je décide de me présenter pour la première fois aux élections communales. Malgré mon jeune âge, le PS namurois décide de me faire confiance et me place 6ème sur la liste. 

A l'issue de la campagne, malgré mes 860 voix, je ne suis pas élue. Je suis néanmoins 2ème suppléante, ce qui est un bel encouragement pour ce premier essai. Ce résultat me permet d'être désignée comme Conseillère de l'Action sociale au CPAS de Namur, un premier mandat local qui m'apprendra énormément. Je faisais partie du Comité "Jeunes" et de celui des "Maisons de repos". J'ai eu la chance de pouvoir couvrir, dans ce cadre, un large spectre de problématiques très enrichissantes. J'ai également eu l'occasion de rencontrer beaucoup de personnes au parcours de vie bien différents, une belle manière de rester éveillée aux réalités de terrain.

Mon arrivée au Conseil communal namurois

IMG 20150928 234251 copie

En 2009, Jean Goffinet décide de prendre sa retraite.

Ce faisant, il m'ouvre une place au sein du Conseil communal. Je quitte le Conseil de l'Action sociale avec tristesse mais à la fois avec l'envie d'endosser mes nouvelles responsabilités de Conseillère communale avec sérieux et détermination.

Pari visiblement tenu puisqu'en 2012, je suis réelue par les citoyens namurois ! 

Un travail d'opposition constructive

Les conseils communaux se tiennent un jeudi par mois à partir de 18h. Nous y discutons de dossiers tels que : aménagement de voiries, enseignement communal, citadelle, subsides aux associations culturelles, sportives ou de jeunesse ... Les questions de personnel sont traitées à la fin du Conseil, à huis clos. 

Le PS étant dans l'opposition à Namur, seul face à une majorité CHD-MR-Ecolo, il n'est pas toujours facile de faire entendre notre point de vue. Je reste néanmoins convaincue de notre plus-value pour plus de justice sociale et d'égalité. C'est notre marque de fabrique et je suis fière de la défendre, y compris au niveau communal namurois. Cela impose de reconnaitre les choses qui sont bien faites mais aussi de dénoncer ce qui n'est pas en phase avec nos valeurs mais toujours dans le respect mutuel bien entendu.  

Ce lundi 23 mai 2016, la SNCB a convié les Bourgmestres et Députés de la Province de Namur à une réunion de consultation sur le nouveau Plan de Transport 2017.

Gwenaëlle Grovonius, Députée fédérale, y a participé pour les Fédérations PS de Namur et Dinant-Philippeville.

Pour le PS, elle a ainsi pu mettre les points suivants en évidence :

  • Finaliser les travaux du RER afin de permettre un meilleur confort aux voyageurs sur les L161 et L162 (entre Luxembourg et Bruxelles). Cela permettra en effet une réduction des temps de parcours et l’augmentation des places disponibles;
  • Remettre le Thalys wallon sur les rails et garantir le statut de gare internationale pour Namur;
  • Garantir un entretien effectif des lignes rurales;
  • Renforcer la ligne 132 entre Couvin et Charleroi;
  • Stopper la fermeture des guichets;
  • Mieux entretenir les gares;
  • Améliorer la ponctualité des trains et les correspondances.

Gwenaëlle Grovonius s’étonne, par ailleurs, de l’absence de représentant de la majorité en place à la Ville de Namur à cette réunion. Elle interpellera le Collège namurois à ce propos au Conseil communal ce jeudi 26 mai et proposera la mise sur pied d’un groupe de travail.

En effet, concernant un enjeu aussi important que celui-là, il est essentiel de se mobiliser tous ensemble, avec toutes les forces vives, pour défendre, ensemble, une meilleure desserte de la gare de Namur.

La Fédération PS de Namur tient d’ailleurs à ce propos à réaffirmer tout son soutien aux cheminots qui se battent aujourd’hui pour maintenir leurs acquis sociaux et pour offrir aux usagers des services de qualité ! 

Lire l'article du Soir 

Voir le débat à ce sujet dans l'émission Point Barre de Canal C

pb130616.mp4

 

 

jeudi, 25 février 2016 20:28

Namur reste à quai ?

J'ai interrogé le Collège communal de Namur et sa Bourgmestre faisant fonction sur les actions entreprises afin de défendre le RER, le Thalys wallon et la liaison internationale entre Bruxelles-Namur-Luxembourg-Strasbourg et Bâle.

En effet, depuis la motion que nous avions votée en novembre 2014 à l'initiative de mon collègue José Damilot et une réunion au Cabinet de la Ministre Galant en avril 2015 ... on ne peut pas dire que nous ayons beaucoup entendu Mme Barzin (Bourgmestre ff.) ou Mme Grandchamps (Echevine de la Mobilité) sur ces dossiers.

samedi, 09 janvier 2016 15:26

Les voeux de la section de Bouge

Voeux 2016 BougeCe week-end, les membres de la Section de Bouge auront été gâtés...

Les membres du Comité et moi-même avons parcouru les rues de Bouge afin de souhaiter la bonne année et distribuer des galettes.  C'est avec joie que nous avons été accueillis, malgré le froid.

J'en ai profité pour partager avec eux mes inquiétudes concernant la SNCB et mon soutien total aux syndicats cheminots et aux travailleurs qui ont décidé, ces derniers jours, de se mettre en grève.  Car ce combat n'est pas celui de quelques uns, mais le combat de tous.  C'est un combat pour la justice et la solidarité !

Bonne année à vous toutes et tous camarades !

 

 

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.