Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo PS

mercredi, 27 février 2019 15:21

La pension allemande de 27 collabos

Gwen RTL collabosLa guerre 1939-1945 a laissé des traces indélébiles dans notre pays. 76 années après la fin des hostilités, 27 collaborateurs continuent de percevoir une pension allemande pour leur “fidélité, loyauté et obéissance”.  Ce mardi, la commission parlementaire des Affaires étrangères a adopté une résolution présentée par Olivier Maingain (Défi) et deux PS élus (Gwenaëlle Grovonius et Stéphane Crusnière). Ils appellent le gouvernement à “s’attaquer d’urgence à ce problème par la voie diplomatique.

Petit retour en arrière. À l’issue de la guerre, quelque 80 000 citoyens belges sont jugés coupables de collaboration avec l’Allemagne nazie et de crimes de guerre par les tribunaux belges. Parmi ces personnes : des Belges qui ont bénéficié directement des décrets d’Adolf Hitler, après lui avoir prêté un serment d’allégeance, de fidélité, de loyauté et d’obéissance. En 1940, Hitler accorde la nationalité allemande aux citoyens des cantons de l’Est, du grand-duché du Luxembourg et de l’Alsace. La possibilité est étendue en 1941 à des membres de la Waffen-SS des territoires occupés d’origine germanique ou flamande.

Publié dans Presse

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.