Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo PS

Colombie SolsocCe mardi 29 mai, la Commission des Relations Extérieures de la Chambre s'est prononcée en faveur d'auditions sur ma proposition de résolution sur les droits humains en Colombie.

Les efforts en vue du processus de paix sont, bien évidemment essentiels et à encourager, mais malheureusement insuffisants. En dépit des perspectives offertes par l’accord de paix en Colombie, l’application de la plupart de ses points est suspendue à la mise en œuvre de lois et les crimes perpétrés durant le conflit ne peuvent demeurer impunis.

Depuis la signature du fameux processus, la persistance des atteintes aux droits humains révèle, par ailleurs, que la guerre civile entre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et les forces de sécurité colombiennes est loin d’être terminée. Elle semblait même s’intensifier dans certaines zones. Les civils demeurent les principales victimes du conflit armé; les plus exposés étant les indigènes, les Afro-Colombiens, les petits paysans et les défenseurs des droits de l’homme.

L’augmentation brutale du nombre d’homicides de défenseurs des droits humains au début de cette année a, une nouvelle fois, mis en évidence les dangers auxquels sont exposées les personnes qui dénoncent des violations en Colombie.

Des auditions auront donc lieu avant le vote. Une première bataille gagnée pour la défense des droits ! 

 

Publié dans Lois / Résolutions
mardi, 28 mars 2017 12:50

Un nouvel envol pour la Tunisie

Mission Tunisie Mars 2017En mars 2017, j’ai participé à une mission baptisée « Un nouvel envol pour la Tunisie » organisée par le CVDTunisie (Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie) avec une soixantaine de personnes. Parlementaires, journalistes, membres de la société civile.  Nous avons tous voulu apporter notre soutien au peuple tunisien contre le terrorisme et exprimer le refus de la stigmatisation dont fait l’objet cette jeune démocratie et ses citoyens dans certains journaux occidentaux.

La lutte contre le terrorisme passe d’abord par le soutien infaillible que doivent apporter les pays européens au développement économique et social de ce pays meurtri. Un tel effort consolidera les acquis démocratiques de la Tunisie nouvelle dans le respect des droits et des libertés de toutes les Tunisiennes et tous les Tunisiens, par la lutte contre la corruption et le refus de toute forme de discrimination.

J’ai eu l’occasion d’intervenir à de nombreuses reprises en ce sens au Parlement fédéral.

Sur place, j’ai pu constater le renforcement des mesures de sécurité notamment, dans les hôtels et dans les musées. La mission organisée par le CVDTunisie visait notamment à encourager la levée totale des restrictions de voyage en Tunisie.

Je suis également co-signataire d’une proposition de résolution qui porte 3 demandes au gouvernement belge :

Publié dans Lois / Résolutions

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.