Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

lundi, 27 mars 2017 11:09

Je cours pour la Palestine

Flyer parrainage

Faire un don

Pour mettre en lumière les 50 ans de l'occupation de la Palestine par Israël et soutenir le programme de l'ONG Solidarité Socialiste et L'Abp Asbl, la Cnapd Asbl, la Centrale Générale - FGTB,  FGTB Liège-Huy-Waremme, les FPS Liège, le Mouvement Présence et Action Culturelles et Seso Asbl , je cours cette année pour la Palestine au 20km de Bruxelles !!

Soutenez-moi en versant un don sur le compte BE42 0000 0000 5454, avec la mention : Gwenaëlle Grovonius Running For Palestine. Tout don de plus de 40 euros donne droit à une déduction fiscale.

 

Plan Transport 2017Sophie Dutordoir, qui a pris la tête de la SNCB il y a tout juste une semaine, se dit prête à endosser le nouveau plan de transport de l'opérateur ferroviaire de manière "déterminée et rigoureuse".

Le nouveau plan de transport 2017-2020 a été approuvé par la SNCB le 23 décembre dernier, sous la férule du prédécesseur de Mme Dutordoir, Jo Cornu. Il entrera en vigueur en décembre prochain.

Ce nouveau cadre s'avère "très ambitieux", selon les mots de Sophie Dutordoir elle-même. Il prévoit notamment une augmentation de l'offre de l'ordre de 5,1% en termes de train-km, et une amélioration significative de la desserte en semaine (86 gares et arrêts proposeront de nouvelles liaisons), en heures de pointe (114 gares et arrêts verront la fréquence des trains augmenter) et le week-end (vers les centres urbains le samedi et vers les villes universitaires le dimanche soir). Le temps de parcours doit également diminuer de 3% pour les 100 liaisons les plus importantes du réseau, tandis que 10.000 places supplémentaires doivent être mises à disposition des voyageurs.

Pas une seule référence au Thalys Wallon cependant…

L’amélioration de l’offre, je dis oui ! Mais avec une telle diminution de dotation pour la SNCB, qui va payer ? Le voyageur ? +3% sur prix des billets ! Le personnel ? -6000 cheminots d'ici 2020 ! 

Cpyright Grain Dix organisations non gouvernementales ont publié en novembre 2016, un rapport dénonçant le détournement d'argent public investi dans la société agroalimentaire canadienne Feronia, présente en République démocratique du Congo, au profit d'un homme politique proche du président Joseph Kabila. La Société belge d'investissement pour les pays en Développement (BIO) est également pointée du doigt pour son prêt à cette entreprise active dans la production d'huile de palme.

D'après les ONG, Feronia a, depuis le mois de janvier 2013, reçu 118 millions d'euros venant d'institutions de financement du développement (IFD) américaines et européennes, dont BIO.

Le rapport, porté entre autres pas le CNCD et SOS Faim, estime qu'un ancien administrateur de Feronia et actuel conseiller diplomatique en chef de Joseph Kabila, aurait largement profité des largesses de Feronia pour s'enrichir. Au total, les ONG ont détecté la sortie de plus de 40 millions de dollars de trois sociétés de Feronia vers d'autres filiales pour la fourniture de services non prestés entre 2012 et 2015. Reste à déterminer si l'argent des IFD, dont BIO, a fini dans la poche de gens proches du pouvoir en RDC.

Ce 14 février, j'ai interpellé le Ministre De Croo au sujet de ce financement : 

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.