Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo PS

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 818
mercredi, 27 février 2019 15:21

La pension allemande de 27 collabos

Gwen RTL collabosLa guerre 1939-1945 a laissé des traces indélébiles dans notre pays. 76 années après la fin des hostilités, 27 collaborateurs continuent de percevoir une pension allemande pour leur “fidélité, loyauté et obéissance”.  Ce mardi, la commission parlementaire des Affaires étrangères a adopté une résolution présentée par Olivier Maingain (Défi) et deux PS élus (Gwenaëlle Grovonius et Stéphane Crusnière). Ils appellent le gouvernement à “s’attaquer d’urgence à ce problème par la voie diplomatique.

Petit retour en arrière. À l’issue de la guerre, quelque 80 000 citoyens belges sont jugés coupables de collaboration avec l’Allemagne nazie et de crimes de guerre par les tribunaux belges. Parmi ces personnes : des Belges qui ont bénéficié directement des décrets d’Adolf Hitler, après lui avoir prêté un serment d’allégeance, de fidélité, de loyauté et d’obéissance. En 1940, Hitler accorde la nationalité allemande aux citoyens des cantons de l’Est, du grand-duché du Luxembourg et de l’Alsace. La possibilité est étendue en 1941 à des membres de la Waffen-SS des territoires occupés d’origine germanique ou flamande.

Boîte aux lettresAprès la Justice et le rail, voici une nouvelle attaque en règle des services publics par le Gouvernement fédéral ! 

Moins 3000 boîtes aux lettres rouges sur l’ensemble du pays, soit 23% du réseau existant. Et ce, sans aucune concertation avec les autorités locales.

Il s’agit, une nouvelle fois, d’une réduction drastique de l’offre de services aux citoyens.

Rien qu’à Andenne ce ne sont pas moins de 11 boîtes aux lettres qui vont être supprimées. 

La fédération PS de Namur dénonce cette situation. Selon moi : « Le gouvernement décide encore une fois de faire des économies sur le dos des citoyens. J’interpellerai le nouveau Ministre de tutelle De Backer, en charge du dossier, sur la situation en Province de Namur ! »

Pour Jean-Charles Luperto, Bourgmestre de Sambreville : « C’est une décision regrettable qui constitue ni plus ni moins un choix touchant directement de nombreuses personnes, en particulier en milieu rural. C’est à nouveau une atteinte à la cohésion sociale ». Le Collège communal de Sambreville a déjà adressé un courrier à Bpost pour lui faire part de sa plus vive désapprobation à l'égard de cette décision.

Page 1 sur 11

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.