Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

vendredi, 23 septembre 2016 07:18

CP du groupe PS namurois du 22/9/16

Fermeture aux piétons du parking de la gare :

la Ville assurera-t-elle la sécurité des citoyens?

Les navetteurs namurois sont à nouveau pris en otage par la SNCB! Après la suppression des premiers et derniers trains de la journée, après un allongement du temps de parcours de quinze minutes entre Namur et Bruxelles, après la suppression du Thalys, et alors que les travaux du RER stagnent toujours, c'est maintenant l’accès piéton au parking souterrain de la gare de Namur qui est aujourd’hui fermé.

 

Suite à l’installation dernièrement de barrières automatiques, le parking de la gare de Namur est désormais inaccessible aux piétons. Une situation qui exaspère les Bomelois et son Comité de quartier qui ont entamé une pétition. Une cinquantaine de citoyens s'est également mobilisée ce mercredi en organisant une chaîne humaine de Bomel à la gare. L'occasion de dénoncer cette suppression qui isole encore un peu plus Bomel, en obligeant les habitants à emprunter des parcours beaucoup plus longs et éloignés des commerces de première nécessité.

 

Pour le PS, une passerelle entre Bomel et le centre-ville est une priorité pour Namur. Sans cela, et malgré la présence du tout neuf centre culturel des Abattoirs,  Bomel et ses développements sont condamnés. Le Groupe PS avait d'ailleurs interpellé la majorité à ce sujet lors du conseil communal de septembre.

Bomel souffre chaque jour un peu plus de cette absence de lien avec le centre-ville. Consciente de ces enjeux fondamentaux, Gwenaëlle Grovonius, Députée fédérale  et Conseillère communale socialiste namuroise, a interrogé le Ministre François Bellot sur ces différentes problématiques en commission de l’Infrastructure de la Chambre.

 

Cette question a permis au Ministre d'indiquer que cette décision de fermeture avait été communiquée depuis de nombreux mois aux autorités locales et que la volonté de mettre fin au passage de transit a clairement été exprimée dans plusieurs courriers adressés au Bourgmestre, aux échevins et au Directeur général. 

 

Le Ministre a laissé entrevoir une fenêtre de dialogue entre la SNCB et la Ville sur l’accès piéton au parking, en indiquant que la solution ne serait envisageable qu’à la condition que la Ville de Namur accepte d’assurer la sécurité de ce lieu public. La sécurité étant du ressort de la Ville, rien n'empêche donc, pour le PS de permettre à nouveau l'accès aux usagers.

 

Pendant que les uns et les autres se renvoient la balle, ce sont 5000 personnes qui sont impactées par cette absence de concertation. Le Groupe PS, et particulièrement Gwenaëlle Grovonius, ne manquera pas d’être attentif à ce que cela soit suivi d’actes concrets tant au niveau du Ministre que de la Ville.

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.