Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo PS

jeudi, 29 mars 2018 16:29

Question d'actu 28 mars 2018 : Fermeture du Centre d'accueil de Belgrade

IMG 8053J'avais déjà interrogé le Secrétaire d'Etat le 6 mars dernier sur la fermeture annoncée du Centre d’accueil de Belgrade. 20 jours plus tard, j'apprends par voie de presse que 9 centres, dont le centre de Belgrade, vont définitivement fermer dans le courant de 2018.  Les craintes étaient donc malheureusement bien fondées et elles trouvent un écho dans la mobilisation du Collectif citoyens solidaires de Namur, très impliqué dans la création d’un réseau de solidarité avec les habitants du centre. 

J’ai donc posé les questions suivantes au Secrétaire d’Etat :

- Quels sont les critères qui ont présidé au choix des 9 centres à fermer ?

- Quel est le calendrier ?

- Quelles solutions sont envisagées pour le re-logement des 300 demandeurs d’asile qui y résident ?

-Quelles solutions sont envisagées pour les 35 employés ?

- Que pensez-vous de la proposition du Collectif de réduire de manière équitable le taux d'occupation dans tous les centres et ce afin d'éviter la

suppression radicale de quelques centres, dont celui de Belgrade ?

En synthèse, le Secrétaire d'Etat s'est malheureusement contenté d'indiquer que le gouvernement a décidé de fermer les centres qui ont été créés comme centre d’accueil d’urgence durant la crise d’asile et pour lequel le gouvernement a toujours clairement dit qu’ils étaient temporaires. Il a rappelé qu'il a toujours été clair sur le fait qu’il s'agissait de centres provisoires. D'après le Secrétaire d'Etat, c'est en étroite collaboration avec la Croix-Rouge et Fedasil, que les possibles mesures à prendre seront examinées pour que le déménagement se fasse dans les meilleures conditions. 

M. Francken a indiqué que le centre va être fermé dans le courant de la seconde moitié de l’année 2018. 

C'est évidemment inadmissible ...

Comme si les demandeurs d’asile était un stock de marchandises qu’on déplace d’un hangar à l’autre !

Comme si les travailleurs n'étaient que des kleenex qu’on utilise et jette !

Comme si les demandeurs d’asile n'étaient qu'une variable d’ajustement budgétaire !

Comme s'il y avait une crise de l’asile alors que c'est surtout et avant tout la politique d'immigration menée qui pose problème :

  • sur le plan international et européen avec les accords avec la Turquie, la Lybie …
  • sur le plan intra-belge, avec la politique de court terme menée. Une politique inhumaine de repli sur soi, de stigmatisation.

Une politique de la peur qui est précisément celle qui génère les crises et les conflits qui amènent ces hommes, ces femmes et ces enfants à fuir leur pays, au péril de leur vie. Une politique à laquelle, avec mon groupe PS, je m’oppose et qui va à l’encontre de mes valeurs de solidarité qui est pourtant la seule option pour permettre à chacun de vivre en paix et en sécurité !

Lire l'intégralité des débats

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.