Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

CoupeCoopdvptMon intervention en séance plénière de ce jeudi 2 février 2017

Monsieur le Ministre,

Nous le savons, vous adorez le secteur privé, le marketing et autres gadgets de communication qui les accompagnent dans les départements dont vous avez la responsabilité. Le problème est qu’à un moment le marketing c’est bien, mais la réalité des chiffres finit toujours par vous rattraper.

La Coopération au développement n’échappe pas à la règle. Vous comptez ainsi rebaptiser la CTB en « enable » – lisez UNable, soit incapable en anglais – comme vous l’avez annoncé lors de vos vœux.

Or « incapable » de remplir ses missions essentielles de solidarité internationale, voilà le sort qui pend au nez de notre Coopération au développement à très court terme. Après avoir supprimé le FBSA et menacé les formations de sensibilisation, après avoir mis les ONG (surtout francophones) à toutes les sauces depuis des mois dans un flou juridique scandaleux, vous avez annoncé maintenant une économie supplémentaire de 120 millions sur votre budget qui viennent s’ajouter à l’économie déjà décidée par le gouvernement qui croît linéairement de 150 millions d’euros en 2015 jusque 270,3 millions d’euros en 2019.

Publié dans Questions

Le chef de cabinet d’Alexander De Croo, Ministre de la Coopération au développement, a annoncé aujourd’hui la décision de son ministre de supprimer le Fonds belge pour la Sécurité alimentaire à l’horizon 2020. Cette annonce a été faite lors d’une réunion du Fonds à laquelle assistait la députée PS Gwenaëlle Grovonius.

Pour la députée socialiste, cette décision soudaine et unilatérale est choquante et incompréhensible : « comment un Ministre peut-il, sans aucune concertation, avoir l’indécence de supprimer un fonds créé et piloté par le Parlement ? Et pourquoi Monsieur De Croo supprime-t-il soudainement ce Fonds dans lequel le fédéral a investi, au fil des ans, plus de 500 millions d'euros dans plus de 150 programmes efficaces en faveur de la sécurité alimentaire ? ».

Le Fonds belge pour la Sécurité alimentaire (FBSA) dispose d’un financement fédéral de 30 millions par an provenant conjointement de la loterie nationale et de la Coopération au développement. Il intervient en complément de l'aide d'urgence prodiguée aux populations en difficulté, par le biais d’investissements structurels dans des projets très concrets permettant de répondre au risque de famine dans les zones de l’Afrique subsaharienne.

En plus de 25 ans, l’investissement de la Belgique dans ces différents programmes de coopération, développés sur place avec les acteurs de terrain, fait de notre pays un véritable pionnier en la matière.

La députée Gwenaëlle Grovonius s’étonne de la légèreté avec laquelle le gouvernement Michel décide aujourd’hui de mettre fin à cette longue tradition. Elle interpellera le Ministre de la Coopération au développement, qui n’a même pas pris la peine d’annoncer lui-même cette décision aux membres du Fonds.

 
 
Publié dans Presse

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.