Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Cpyright Grain Dix organisations non gouvernementales ont publié en novembre 2016, un rapport dénonçant le détournement d'argent public investi dans la société agroalimentaire canadienne Feronia, présente en République démocratique du Congo, au profit d'un homme politique proche du président Joseph Kabila. La Société belge d'investissement pour les pays en Développement (BIO) est également pointée du doigt pour son prêt à cette entreprise active dans la production d'huile de palme.

D'après les ONG, Feronia a, depuis le mois de janvier 2013, reçu 118 millions d'euros venant d'institutions de financement du développement (IFD) américaines et européennes, dont BIO.

Le rapport, porté entre autres pas le CNCD et SOS Faim, estime qu'un ancien administrateur de Feronia et actuel conseiller diplomatique en chef de Joseph Kabila, aurait largement profité des largesses de Feronia pour s'enrichir. Au total, les ONG ont détecté la sortie de plus de 40 millions de dollars de trois sociétés de Feronia vers d'autres filiales pour la fourniture de services non prestés entre 2012 et 2015. Reste à déterminer si l'argent des IFD, dont BIO, a fini dans la poche de gens proches du pouvoir en RDC.

Ce 14 février, j'ai interpellé le Ministre De Croo au sujet de ce financement : 

Publié dans Questions

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.