Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo PS

vendredi, 04 décembre 2015 22:17

Fin du droit de grève à Infrabel

Rappel du contexte

Lors des grèves menées, début octobre, par le syndicat CGSP Cheminot, les manifestants ont voulu dialoguer avec les collègues de la cabine de signalisation pour les sensibiliser à l'action et tenter de les convaincre, le cas échéant, d'arrêter le travail. Néanmoins, cette fois, un huissier et des policiers armés attendaient les cheminots grévistes pour leur signifier l'ordonnance du tribunal de 1ère instance de Bruxelles, suite à une requête unilatérale d'Infrabel. Cette ordonnance interdisait à quiconque de pénétrer dans les cabines de signalisation de Bruxelles-Nord, Midi et Central.

Le rapport du Comité européen des droits sociaux

Alors, je sais, les droits sociaux sont pas forcément la tasse de thé des libéraux mais n'empêche ce rapport de 2011 il indique que le recours aux requête unilatérale heurte l'équité procédurale dans la mesure où les organisations syndicales n'ont pas la possibilité de faire valoir utilement leurs points de vue. Le risque étant que le droit de grève devienne plus restrictif que ce qui est nécessaire pour protéger les intérêts légitimes de l'entreprise et des travailleurs non grévistes. 

mercredi, 23 septembre 2015 15:33

Le service minimum à la SNCB

Les grèves ne sont pas populaires. Elles constituent pourtant la seule arme des travailleurs pour faire entendre leur voix face à leurs employeurs ou au monde politique. Le droit de grève a été acquis de haute lutte et ne peut, selon moi, être remis en cause. C'est en ce sens que je suis intervenue en Commission de l'Infrastructure auprès de la ministre Galant. Ma question visait à tenter de comprendre comment les cheminots pourraient encore exercer pleinement leur droit de grève dans le cadre d'un service minimum qui demanderait la mise au travail de 85% du personnel ? Quoi qu'en dise la ministre, c'est totalement impossible ! Sauf, bien entendu, à casser purement et simplement le mouvement. 

mardi, 17 mars 2015 15:49

L'agenda post-2015

Le Gouvernement n'a pas jugé utile d'associer les parlementaires aux travaux menés à l'ONU sur les nouveaux objectifs du développement durables (ODD). C'est pourquoi, j'ai posé plusieurs questions au ministre De Croo afin de connaître les orientations retenues dans ce cadre, notamment en matière de financement. 

Twitter

Facebook

Logo du Parti socialiste belge

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.