En compagnie de mes collègues Eddy Fontaine et Mourad Sahli, je me suis rendue à l’IPPJ (Institution Publique de Protection de la Jeunesse) de Namur.

Une IPPJ accueille des jeunes poursuivis pour des faits qualifiés d’infractions suite à une décision du tribunal de la jeunesse. A Namur, seules des jeunes filles sont prises en charge. Au total, 39 jeunes, en provenance des quatre coins de la Fédération Wallonie-Bruxelles, poursuivent donc un réel projet pédagogique sur ce site namurois.

Merci à l’équipe pour l’accueil, aux jeunes pour les mignardises mais aussi d’avoir accepté de partager un peu de leur quotidien avec nous.