Gwenaëlle Grovonius

Twitter

Facebook

Logo PS

Aubergedejeunesse

Suite à l'épidémie, les auberges de jeunesse ont perdu 66% de leurs recettes en 2020, ce qui représente plus de 3 millions d'euros. Les dépenses en personnel ont pu être limitées en recourant au chômage économique. Par contre, les charges relatives à l'entretien des infrastructures restent identiques. Les Auberges sont donc confrontées à une situation critique, puisque les recettes ne permettent plus de couvrir les frais fixes. J'ai donc interrogé la ministre Valérie Glatigny sur le soutien prévu pour ces structures. 

 

FFEDD

Ce mercredi 21 octobre, j’ai eu l’occasion de poser une question d’actualité à la Ministre de l’enfance Bénédicte Linard au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le secteur des écoles de devoirs accueille quotidiennement plus de 17.500 enfants et jeunes (soit près d’un enfant scolarisé sur 40) en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il s’agit d’un dispositif essentiel pour l’épanouissement des jeunes et pour lutter contre les inégalités. Un dispositif d’autant plus essentiel que la crise sanitaire renforce précisément ces inégalités !

Ce secteur, comme bien d’autres, a été rudement touché par la crise.

Ce 12 octobre 2020, Facebook me rappelle que le 12 octobre 2019, j’étais au Aldi de Belgrade en compagnie d’autres bénévoles du Resto du cœur de Namur pour l’ « opération caddies » d’automne.

Malheureusement, cette année avec la crise sanitaire, les restos du cœur ne peuvent pas faire de récolte de denrées alimentaires en magasin. Ils font donc appel à votre générosité avec une récolte virtuelle !

Twitter

Facebook

Logo PS 2017 RVB petit1

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation. L’utilisation de ce site confirme que vous acceptez les cookies.