Je suis l'auteure de la proposition de résolution relative à la reconnaissance formelle par la Belgique de l'Etat de Palestine.

Objectif ? 

Demander au Gouvernement belge de reconnaitre formellement et inconditionnellement l’Etat de Palestine sans attendre. En effet, je suis convaincue que cette reconnaissance pourra contribuer à une solution fondée sur la coexistence de deux États démocratiques et indépendants, ayant le droit de vivre en paix et en sécurité avec des frontières mutuellement reconnues, acceptées et respectées. 

Quelles suites ?

Ma proposition a été rejetée par la majorité. Celle-ci a préféré adopté une autre résolution nettement moins engageante puisqu’elle pose une série de conditions irréalistes à cette reconnaissance. 

A ce jour, d’ailleurs, aucun acte formel n’a été posé par notre Gouvernement belge en ce sens. Ce qui démontre, si besoin en était, que cette résolution était une simple manoeuvre de diversion.

Lire le texte ici