En ces temps incertains, la pauvreté touche de plus en plus de gens dans notre pays. Conscient de cette problématique, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a mis en place un plan de lutte pour la pauvreté.

Le 10 décembre 2020, le gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles a approuvé le « Plan quinquennal de lutte contre la pauvreté, la pauvreté infantile et pour la réduction des inégalités sociales ». 

Le 4 janvier 2021, j’ai questionné le Ministre-Président P-Y. Jeholet sur cette thématique, qui me tient particulièrement à cœur. Je me réjouis de la mise en place de ce plan, plus que vital dans ce contexte de crise sanitaire.

Explications !

Ce plan se compose de trois axes stratégiques :

  • L’inégalité scolaire ;
  • L’accessibilité financière des services et des montants de transition ;
  • La lisibilité et la visibilité de l’information.

Ce plan, composé de neuf objectifs opérationnels, englobe les différentes compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces mesures ont été adoptées dans le but de prévenir et de prendre en charge diverses situations de pauvreté.

Les secteurs concernés sont les suivants :

  • l’aide à la jeunesse
  • l’enfance
  • l’enseignement
  • l’enseignement supérieur
  • l’extrascolaire
  • la culture
  • la jeunesse
  • les médias
  • les maisons de justice
  • le sport
  • la fonction publique
  • les relations internationales
  • l’égalité des chances

Ce plan de lutte contre la pauvreté fait partie des politiques majeures qui seront menées par la Fédération Wallonie-Bruxelles durant les prochaines années. Il devrait nous permettre de faire face à la vulnérabilité et à la précarité de nos concitoyen.nes.

Je resterai attentive et impliquée afin de suivre la bonne exécution de ce plan. La lutte contre la pauvreté doit être une absolue priorité.

Retrouvez mon intervention en cliquant sur le lien.