En cette fin de janvier 2020, le Président Donald Trump a présenté son plan de « paix » pour le Moyen-Orient.

Ce faisant, il reprend à son compte les principales revendications des colons israéliens au mépris des principes les plus fondamentaux du droit international. Entre autres, Jérusalem deviendrait la capitale de l’Etat hébreu et les colonies israéliennes seraient reconnues. Ce plan a évidemment été accueilli avec enthousiasme par Benjamin Netanyahou, alors qu’il ravive les tensions du côté palestinien. 

J’ai donc interrogé Pierre-Yves Jeholet sur la position belge et de la FWB à ce sujet. Retrouvez mon intervention ici (pp. 5-6).