Le 6 mars, j’ai interrogé le Ministre Dermagne sur la lutte contre les discriminations en matière de logement.

Alors qu’il y a de moins en moins de logements accessibles, particulièrement dans les grandes villes, les propriétaires se trouvent en position de force pour favoriser certaines catégories de personnes dans l’octroi d’un logement. Afin de protéger les plus vulnérables, j’ai donc demandé au ministre s’il avait l’intention de mettre en place des mesures permettant de combattre ce phénomène, tel que le système des « clients mystères ». 

Le Ministre m’a assuré de son souhait de poursuivre ce dossier et d’assurer la mise en œuvre de mesures concrètes pour lutter contre ce type de discriminations. Retrouvez ma question au ministre et sa réponse ici